Outils du site


wiki:ergonomie:confort-inconfort

Confort / Inconfort : Zones de moindre inconfort

Description

Les zones de moindre inconfort correspondent à des postures contraignantes ou inadéquates pour le corps.

Nous nous approchons de ces zones lorsque la position des membres du corps s’éloigne de façon significative de la position « neutre » (correspondant à la position qui requiert le moins d’activité musculaire pour être tenue) pendant le mouvement.

Ces zones portent sur l’ensemble des mouvements du corps humain (réalisés dans les trois plans : frontal, sagittal et vertical).

La force musculaire dépend de l’effort mécanique issu de la contraction musculaire et de la posture (par rapport à la position anatomique). Toute déviation de la position neutre (anatomique) peut diminuer considérablement l’amplitude de la force musculaire résultante.

Une posture aux limites de l’amplitude articulaire diminue significativement la force de prise disponible. A ce moment-là, les ligaments sont sollicités davantage et la force requise pour la même action est plus importante (ce qui favorise le risque de troubles musculo-squelettiques).

C’est pourquoi les zones de moindre inconfort sont à prendre en considération dès le début du processus de conception et rentre dans une démarche globale d’ergonomie du produit.

Pour chaque mouvement du corps humain il existe des valeurs théoriques pour lesquelles la personne en mouvement reste dans sa zone de confort et ne favorise pas les TMS (troubles musculo-squelettiques). Bien entendu ces valeurs sont dépendantes de la souplesse et des capacités physiques de chacun.

En voici quelques exemples : image2.png

Application : port de charge et influence sur les disques lombaires

Un opérateur doit transporter des charges quotidiennement. On veut étudier l’impact de la charge sur les disques lombaires.

- L’axe de flexion-extension de la vertèbre est de 3 cm.

• Cas 1 : port d’une charge de 25 kg à 90° : Le poids sur le disque sera de 25×45/3=375 kg

• Cas 2 : port d’une charge de 25 kg à 5° : Le poids sur le disque sera de 25×9/3=75 kg

Dans ce cas il faut donc minimiser la distance entre le corps et la masse à soulever ainsi que l’angle d’inclinaison pour diminuer le poids (et la pression) sur le disque et rester dans la zone de confort du porteur.

Source(s) - INRS ; - Association Interprofessionnel de Santé au Travail de la Côte d’Or ; - Anatomie3D Lyon.

wiki/ergonomie/confort-inconfort.txt · Dernière modification: 2021/01/25 13:01 de 2001:620:417:21f0:2000:1234:5678:af6f